Ayurvedic-Colon-Cleaning

Wohlbefinden nach indischem Vorbild.
Sanfte Darmreinigung zu Hause: einfach - schnell - schonend!

L’intestin, notre organe d’excrétion le plus important

Comme l’intestin est notre organe d’excrétion le plus important, une attention particulière doit être prêtée à l’hygiène intestinale. On distingue deux types de constipation, aussi appelés obstipation ou inertie intestinale. Une fois les excréments evacués sont fortement pressés les uns contre les autres, l’autre fois des vieux excréments incrustés collent durablement contre les parois intestinales et ne se déplacent plus. Cela signifie que vous souffrez de constipation et de diarrhée en même temps, notamment dans le second cas. Il est particulièrement important – et cela ne peut pas être trop souligné – de savoir qu’il ne suffit pas d’avoir une seule défécation tous les deux ou trois jours. Il est conseillé d’avoir au moins une défécation par jour, mieux encore deux, une dans la matinée et l’autre comme réaction au repas de midi. Du fait qu’un bon nombre de personnes souffrent de constipation, les médecins considèrent aujourd’hui normal d’avoir une ou deux défécations par semaine. Cela ne suffit pas du tout et conduit à terme à de considérables intoxications intérieures.

Le temps que la nourriture nécessite depuis la prise par la bouche jusqu’à l’excrétion par l’anus est dénommé temps de passage intestinal. Le plus court le temps de passage intestinal, le plus petit le risque de putréfaction. Chez une personne en bonne santé, le temps de passage est normalement de 24 à 48 heures, c’est-à-dire que vous évacuerez le reste de la nourriture en 48 heures suivant votre repas. Pour une personne de la civilisation moderne, par contre, le temps de passage est entre 65 et 100 heures en moyenne. Le temps moyen qui passe de la bouche jusqu’au bout de l’intestin grêle est de 8 heures environ. Il s’agit donc du temps dans lequel est décomposée la nourriture dans l’estomac et dans la partie supérieure de l’intestin grêle et dans lequel tout ce que le corps peut utiliser est finalement filtré de la bouillie. Pour le reste du temps, la nourriture reste dans le côlon et devient de plus en plus épaise. En plus, les excréments prennent du volume par suite de la croissance des bactéries. Près d’un tiers de la selle saine se compose de bactéries. Les excréments sortant de l’intestin grêle devraient être aqueux et liquides. Dans ce cas, on parle d’une selle non mucoïde (1) (d’après Dr. Gray).

Les excréments peuvent également être muqueux. Dans la mesure où ils sont propulsés plus lentement par le péristaltisme, c’est-à-dire les mouvements du côlon, ils sont déhydratés et comprimés plus fortement. Il en résulte une selle muqueuse et solide qui peut entraîner une constipation. Les excréments muqueux deviennent visqueux et gluants et restent collés aux parois intestinales. Au cours des mois ou des années, ces nombreuses couches de mucus et d’excréments superposées donnent une substance noire, glaireuse et élastique qui recouvrent les villosités et parois intestinales. Ainsi, il est évité que des substances nutritives ne puissent être absorbées par l’intestin grêle et que des substances toxiques du corps ne se dégagent à l’intérieur des intestins. Le plus souvent, ces couvertures se trouvent partout dans le gros intestin et l’intestin grêle. Les vieux excréments stagnants peuvent également s’accumuler dans les protrusions des parois du côlon, en poches, de sorte que les selles restent immobilisées dans les intestins pendant des mois ou des années et ne contribuent pas inconsidérablement à la prise de poids de la personne concernée.

Une selle non muqueuse ou plutôt non gluante passe vite au travers des intestins et la défécation a lieu deux ou trois fois par jour. L’évacuation se fait vite et sans peine, la selle est bien formée – il faut peu de papier-toilette – et se décompose facilement dans l’eau. Une selle muqueuse et gluante entraîne au maximum une évacuation par jour ou même des évacuations plus rares. L’évacuation se déroule lentement en pressant fortement. La plupart des gens ont toujours une selle plus ou moins muqueuse et gluante. Des laxatifs ne sont pas une solution parce qu’ils irritent les intestins et les affaiblissent à terme. Ces irritations ne font que renforcer le péristaltisme (mouvements de contraction dans le tube digestif). Tout ce qui est évacué c’est le matériel dégagé dans les intestins, mais à peine celui qui y est déposé depuis longtemps. Après l’évacuation des laxatifs, les intestins sont aussi inertes qu’avant. En outre, les laxatifs peuvent résulter en une habitude, voire une dépendance. Il est beaucoup plus raisonnable d’assouplir et d’évacuer les vieux excréments et de prendre de la nourriture qui produit moins de selles muqueuses et gluantes. Pour faire sortir le reste des excréments des intestins, plusieurs méthodes de purification intestinale peuvent être appliquées.

La constipation est le contraire de la diarrhée. Cette dernière peut se manifester temporairement sous forme d’une infection bactérielle lorsque nous partons dans les pays du Sud et mangeons des choses qui n’harmonisent pas avec notre flore intestinale (2). Cependant, bon nombre de personnes souffrent d’une diarrhée chronique qui résulte en trois ou quatre évacuations rapides. La cause en est une irritation chronique des parois du côlon. Celle-ci est provoquée par des substances muqueuses et gluantes contaminées par des bactéries et parasites qui recouvrent les parois intestinales et ne peuvent pas être excrétés. Cette situation peut être résolue par toute une série de programmes de purification intestinale. Ce faisant, les parois intestinales sont dégagées et l’irration s’arrête parce que les vers et les parasites disparaissent. En effet, le reste des excréments et mucosités est le seul lieu où ils puissent survivre.

Encore quelques mots sur la colonisation des intestins avec des bactéries. Normalement, l’estomac et la partie supérieure de l’intestin grêle sont libres de germes. La colonisation des bactéries prend son début dans la partie inférieure des intestins. En effet, la flore du côlon devrait se composer des lactobactéries (3) à 85 % et des colibactéries (4) à 15 %. Chez les gens de la société industrialisée, cette proportion est souvent l’inverse. Les lactobactéries sont des bactéries dites probiotiques qui sont bénignes et bénéfiques et colonisent les intestins idéalement en grand nombre. Elles permettent la formation des selles volumineuses, glissantes et fréquentes. Elles produisent de l’acide lactique et maintiennent le pH (5) du côlon idéalement à 5,8, donc dans la zone acide.

Ce milieu acide existe également dans la partie inférieure de l’estomac ainsi que dans la grande partie de l’intestin grêle. Le milieu basique, par contre, favorise la putréfaction à l’intérieur des intestins. Celle-ci est provoquée par des colibactéries et est souvent accompagnée par une formation de gaz ou de flatulences. Toutefois, ces flatulences peuvent être évitées par un système digestif solide même si le nombre de lactobactéries n’est pas idéal. Dans un système digestif solide, les liquides digestifs coulent en quantité suffisante et le péristaltisme est si fort que le temps de passage intestinal se réduit considérablement. Vous pouvez constater vous-même si vos flatulences ont été causées par la putréfaction de protéines (6) ou bien par la fermentation d’hydrates de carbone (7). Ces derniers produisent des flatulences sans odeur, alors que les flatulences odorantes sont souvent un signe d’un processus de putréfaction. Dans ce cas, vous pouvez partir du principe que la protéine prise n’a pas été proprement digérée. Cela peut venir de ce que vous en avez mangé trop ou que vous l’avez pris dans la mauvaise concentration ou parce que – comme décrit ci-dessous – votre force digestive n’est pas assez forte pour faire avancer les excréments assez rapidement au travers du tube digestif.

 

les exercices

Découvrez les exercices en temps de paix pour au ,
et exécuter les mouvements avant l'
Ayurvedic -Colon -Cleaning commence.

1 Exercice
Imaginez debout et droite et étirez- le
Retour bien . Les pieds sont environ 30 cm de distance.
Boucle les doigts ensemble et d'élever leurs mains
sur la tête , de sorte que la paume vers le plafond
montrer et l'étirer vers le haut . maintenant
plier le haut du corps droit d'abord à la gauche,
se lever à nouveau, puis balancer à droite
Side. Il s'agit d' un double mouvement que très rapidement
est exécuté. Balancez ça
huit fois avant et en arrière . Ce mouvement ouvre la
Sphincter pylorique et permet à l' infusion dans l'
Pour circuler l'intestin grêle. Les trois suivants
Mouvements clandestinement la perfusion par l'
tout le tube digestif jusqu'à l'anus .
Même avec ces mouvements est d'être
Doubles mouvements qui s'exécutent assez rapidement
devrait. L'exécution des quatre mouvements doubles
ne devrait pas prendre plus d'une minute .




2 Exercice
Restez dans la position de départ , de sorte que vos pieds sur
30 cm de distance, et se tenant debout , le dos
droite . Étendez vos bras tendus sur le côté. maintenant
pliez votre bras gauche dans la mesure où votre pouce
clavicule droite touché. Tournez la tête
sur le côté droit et vous regardez le bout des doigts
Sa main droite . Maintenant, lancez votre bras droit
aussi loin que possible, par l'
Faites pivoter le haut du corps . Revenir immédiatement à l'
Position de départ et répétez cette
Mouvement vers la gauche maintenant . Étirer la gauche
Bras , pliez votre bras droit et tactile avec
le pouce de la clavicule gauche . Son regard est dirigé
les doigts de votre main gauche . cette
Double répétition du mouvement à quatre reprises en alternance
de part et d'autre . Cette procédure doit être effectuée le plus tôt
sont qu'il ne prend pas plus de 10 secondes .

 
  
3 Exercice
Maintenant, allez à l' étage . Similaires
un pompes touchent maintenant vos mains et les orteils
le sol. Genou , la cuisse et le bassin séjour à l'
Air . La partie supérieure du corps est érigé, les bras sont
par étirées. Il est très important que vos pieds
environ 30 cm de distance sont également à cet exercice.
Maintenant tourner le haut du corps aussi loin vers la droite,
que vous pouvez voir votre talon gauche . Tourner
puis vers la gauche et vous regardez à votre droite
Talon . Ce double mouvement est sans faiblir ,
répétée quatre fois . Cela devrait être d'environ 15 secondes
dernier .

Au lieu de cet exercice , vous pouvez aussi une fois le
Faire bougie.




4 Exercice
Le quatrième exercice est pour les personnes atteintes
Exécution des problèmes de genou dans une autre variante
sommes que nous vous montrons la connexion. prendre
une position accroupie tout en maintenant vos pieds
tourner espacés de 30 cm . Les talons sont
pas , mais à l'extérieur des fesses. ses genoux
sont légèrement écartés , ils sont environ 50 cm
part. Vous mettez vos mains sur vos genoux . maintenant
Faites pivoter votre torse vers la gauche et apporter votre
genou droit devant le pied gauche. Chercher
laissés pour compte et serrer avec la main gauche
jambe gauche dans votre estomac pour faire pression sur le
Colon ( côlon ascendant ) l'exercice.
Alors que vous répétez cet exercice
correspondant à l'autre côté. De plus, cette
Double mouvement exécuté quatre fois, ce qui , à son tour
ne devrait pas prendre plus de 15 secondes .


Variation de la quatrième Exercice
Ils s'assoient sur ​​le sol , étirez votre jambe gauche
et plier la jambe droite . Étirez le
Retour légèrement en arrière , retourner l'
Droit de taille . Puis soumettre à gauche
Bras dessus des genoux à angle , prendre à droite
Pied ou le genou tendu et ainsi exercer sur
la pression de jambe à angle droit sur ​​la droite
La moitié de l'abdomen . Évitez la jambe
toucher les côtes. Cet exercice vous
également quatre fois de chaque côté .


 
 
powered by ZAPware